Grand Village PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 12 Janvier 2011 14:28

GRAND VILLAGE
STELE DES FUSILIERS MARINS
LES ALLASSINS
ET STELE DE LA BRIGADE RAC

 


La stèle des fusiliers marins DUPIN de SAINT-CYR à Grand-Village fut érigée en l'honneur de ces soldats tombés lors de la contre offensive allemande dans la nuit du 30 avril 1945 sur le champs de mine des Allassins. Cette contre offensive fut ensuite stoppée par les fusiliers marins au niveau de Petit-Village.
Précédée d'un groupe de démineurs du Génie, la 10° compagnie atteint la route de Grand Village mer vers les dix-sept heures. Son but était de franchir ke champ de mines qui, situé à 300 mètres, barrait le chemin de la mer jusqu'au bois. "Il était solidement gardé par des S.S" nous avait-on dit lors du briefing du Général Marchand avant le débarquement. A ce moment, sans que nous ayons été prévenus, l'aviation américaine bombarda le champ de mines avec son habituel tapis de bombes qui tombèrent au-delà de la route sur laquelle la compagnie s'était déployée, prête à se porter en avant . Il en résultat une fuite en arrière éperdue. Heureusement, personne ne fut touché mais la compagnie fut complètement désorganisée. La végétation en feu, notre groupe de déminage(celui du Génie nous ayant été enlevé), commença son travail, le feu de broussailles déporté le groupe vers le bois. Les Allemands s'étant repliés lors du bombardement revinrent et prirent pour cible ces malheureux garçons qui, au lieu de déminer en travers avaient été obligés de le faire en diagonale. Ils s'étaient donc dangereusement rapprochés du poste ennemi. Le bilan fut de trois morts (deux jeunes de 17 ans et un caporal de 19 ans) et trois blessés graves (un soldat, un adjudant et un lieutenant).
La stèle érigée prés de la route à la sortie du bois (très bien entretenue par la mairie de Grand Village), ne comportait au départ que les trois noms des victimesde la 10° compagnie. Par la suite furent inscrits tous ceux du 50ème R.I. (Brigade Rac) qui payèrent de leur vie lors de cette opération.
Le clairon sonna le cessez le feu dans l'île le 1er mai 1945 au soir. Avec les fanions des cuivres et les voiles des tambours brodés du petit chien Rac, emblème de la brigade, ses hommes porant gants blancs et petites guêtres blanches; la musique de la Brigade Rac- 50e R.I eut l'honneur d'ouvrir avec celle de la 2e D.B du Général Leclerc, le grand défilé de la victoire. Elle joua la Marseillais avec cette dernière sous l'Arc de Triomphe.
Le Général de Gaulle lui demanda de jouer une seconde fois le refrain seul. Le drapeau et une compagnie défilèrent dans le début du cortège, proche de ceux de la 2e D.B.
LA Brigade Rac - 50e R.I, dissoute en décembre 1945, eut à déplorer 252 tués et prés de 400 blessés; le Bataillon Violette compta dans ses rangs 93 morts et autant de blessés.

 

 


Mise à jour le Mardi, 09 Octobre 2012 07:57